Mademoiselle papillon (Alia Cardyn)

Mademoiselle papillon (Alia Cardyn)

Gabrielle est une infirmière de 30 ans qui travaille au service de néonatalogie intensive d’un hôpital. Son quotidien est rythmé par les actes techniques et le fonctionnement des machines qui ont pris le dessus sur l’humain pour décider du sort des bébés. Composant chaque jour avec la limite entre la vie et la mort, elle fait de son mieux dans cet univers où l’incertitude domine, où le temps est une obsession, où rien n’est acquis, où chaque victoire, si infime soit-elle, est le résultat d’une lutte de chaque instant.

Malgré son jeune âge, Gabrielle est vidée par la brutalité de son travail, elle ne supporte plus son impuissance face à la souffrance de ses petits patients et de leurs parents qui parcourent son service, le regard hagard. Son métier étant très impliquant, elle est également traversée par un questionnement permanent : dans telle situation, doit-elle sourire, dire la vérité, se taire, donner un autre antibiotique au patient pour accélérer sa guérison ? Un détail lui a-t-il échappé pour sauver un bébé dont le cœur s’est arrêté, faisant basculer les parents dans un chagrin abismal, intolérable ? Les émotions n’ayant pas leur place dans son service aseptisé, Gabrielle est sur le point de se briser, car elle n’est pas une machine, mais un être humain avant tout, touchée par certains cas plus que par d’autres.

Pour lire la suite: https://le-carnet-et-les-instants.net/2020/10/15/cardyn-mademoiselle-papillon/

Partager sur vos réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.