Mon parcours

Mon parcours

Mon premier contact avec les livres est particulier. Quand j’étais petite, je n’ai pas eu la chance d’avoir des parents qui m’ont bercée par la lecture d’albums pour enfants. La première fois que j’ai lu un livre, j’étais en 5e primaire, mon institutrice a imposé à toute la classe un livre à lire. Je me souviens encore du titre, Vif-Argent, aux éditions Castor Poche Flammarion. Lorsque j’ai vu cet objet compact que ma mère me tendait, j’ai été frappée d’incompréhension : que devais-je faire avec ÇA ? L’écriture me paraissait démesurément petite et le nombre de pages immense (en réalité, il y en avait seulement 185 !). Consciente de mon blocage, ma mère m’a lu les premiers chapitres. Je me suis très vite laissée happer par l’histoire, je lui ai pris le livre des mains et j’ai continué la lecture seule.

C’est à ce moment-là que tout a commencé. J’ai découvert le magnifique pouvoir des mots, qui pouvait créer un nombre infini d’histoires et m’emmener loin, très loin, dans des endroits où je n’irais peut-être jamais, pour vivre par procuration des histoires que je ne vivrais peut-être pas. À partir de cet instant, j’ai commencé à attendre avec impatience les vacances scolaires, qui étaient un prétexte pour acheter des livres afin d’occuper mes journées. Je savourais le moment où je franchissais la porte d’entrée de la librairie de mon enfance et où les libraires, un couple d’instituteurs passionnés, me disaient en souriant : « Bonjour, Séverine ! ». Puis le mari s’approchait de moi, le regard pénétrant, et me disait, l’index levé vers le ciel : « Suis-moi, j’ai un livre pour toi ! ». Il ne se trompait jamais sur mes goûts, j’adorais ça…

Vous vous en doutez, j’ai effectué des études littéraires, les Langues et Littératures romanes. Mon diplôme en poche, j’ai d’abord donné des cours de français pendant 4 ans dans l’enseignement secondaire technique et professionnel. Ensuite, j’ai été mutée dans une Haute École où j’enseigne les techniques d’expression écrite depuis 8 ans.

Aujourd’hui, je me retrouve avec une passion intacte pour les livres et la lecture. J’ai décidé que mes 9 bibliothèques remplies et le début du remplissage de la 10e ne reflétaient aucunement les symptômes d’une quelconque maladie (hum !). Mes livres sont les doux compagnons de ma vie, ils me bercent, me portent et me bousculent sur mon chemin de vie.

Depuis un peu plus d’un an, je publie des chroniques littéraires sur le blog du « Carnet et les Instants », qui a pour objectif de promouvoir la littérature belge, une de mes révélations durant mes études universitaires. Je me suis rendu compte à quel point j’aimais être une actrice de l’ombre et attirer les projecteurs sur les qualités de tel ou tel roman.

Ma passion étant la littérature de jeunesse, j’ai récemment décidé de créer un blog où je ferais part de mon point de vue sur mes lectures dans le domaine car j’ai pris conscience que les libraires, bibliothécaires, enseignants et jeunes lecteurs me demandaient de plus en plus un avis ou un conseil de lecture. C’est la raison pour laquelle vous lisez ces lignes : j’ai envie de partager avec vous mes coups de cœur, mes coups de poings, mes coups de gueule, mes doutes, mon enthousiasme, mes questionnements,…

Bénéficier de cette magnifique nourriture que sont les livres et pouvoir la partager est devenu pour moi un besoin vital. J’espère que mes chroniques seront des petites graines qui feront pousser de jolies fleurs dans le jardin de votre vie.

Bonne lecture…

Share Button