Cheveux rouges (Caroline Bouchoms)

Cheveux rouges (Caroline Bouchoms)

Cheveux rouges est un recueil de fragments d’une jeune narratrice qui vit dans une roulotte où elle s’est aménagé un atelier, protégée par son phénix. Elle nous raconte son quotidien avec sa grand-mère préférée, Nina, avec qui elle aime parler d’amour autour d’un gâteau. Le lien tendre et fort qui les unit ne fait aucun doute.

J’ai écrit, c’est ma grand-mère préférée. Elle est trois fois plus vieille que moi, je suis deux fois plus grande qu’elle… Un grand poussin dans les bras d’une petite chouette ! J’ai pas écrit ça, j’ai écrit, c’est vrai qu’elle est très petite, un mètre quarante-huit, mais quand elle déploie ses ailes, elle devient comme un immense oiseau qui vous protège.

Nina était une résistante juive lors de la seconde guerre mondiale. Elle transmet des morceaux de son histoire à sa petite-fille avec des mots adaptés : elle voulait « libérer le monde des monstres » et seul l’amour pouvait y parvenir.

Pendant huit ans, la jeune fille note dans un carnet violet les conversations avec sa grand-mère et les illustre avec des croquis. Juste avant de s’en aller, Nina demande à sa petite-fille de faire quelque chose de toutes ses notes. Elle lui confie des journaux, des témoignages, des photos d’Auschwitz et des DVD où elle est interviewée. Lorsque Nina a rendu son dernier souffle, la jeune femme se lance alors dans la rédaction du témoignage de sa grand-mère, traversant les difficultés du processus d’écriture et s’interrogeant sur le monde.

Pour lire la suite: https://le-carnet-et-les-instants.net/2020/05/20/bouchoms-cheveux-rouges/

Partager sur vos réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.