Run billie (Claire Loup)

Run billie (Claire Loup)

Résumé de l’éditeur

Le soir de leur premier concert au mythique Bataclan, les membres du groupe pop-rock Run Billie sont sur un nuage. Une telle gloire en si peu de temps ! Mais juste avant d’entrer en scène, le rêve se brise : Billie, la chanteuse du groupe, s’est volatilisée. Que lui est-il arrivé ? Enlèvement ? Suicide ? L’inspecteur Luka Prajnic mène l’enquête. JB, Dams et Moosh, le batteur, qui sortait avec elle sont auditionnés, ainsi que tout l’entourage de la jeune femme. Qui est vraiment Billie ? Que cherchait-elle que le succès ne lui apportait pas ?

 Interrogatoires, lettres, mails… un roman protéiforme qui dessine en creux le portrait d’une jeune fille énigmatique. Et parle de fracture sociale, d’amour, d’amitié, d’origines, de popularité. Addictif suspens psychologique par une jeune auteure à suivre !

 

Mon avis

Le récit est présenté comme un polar avec sa couverture noire, mais le suspense diminue au fur et à mesure de la lecture. On comprend petit à petit que Billie n’a pas été enlevée ou assassinée, mais qu’elle est partie. On a juste envie de savoir pourquoi.

« Qu’ils croient ce qu’ils veulent. Adèle n’est pas la jeune femme capricieuse et caractérielle dont tout le monde parle depuis 3 jours. Elle a toujours assuré. Interviews, concerts, séances photo ou dédicaces, ses rares sautes d’humeur ne l’ont jamais empêchée de faire preuve d’un grand professionnalisme. Tous les gens qui ont eu à travailler avec elle pourront vous le confirmer.

 – Quelles sautes d’humeur ?

 – Devenez chanteur à succès et vous comprendrez : soit vous vous laissez complètement manger par le système, soit vous réagissez ; Adèle réagissait. L’inspecteur Parjnic pose son ultime question :

 – Que pensez-vous qu’il soit arrivé à Adèle Polgakov ?

 – Honnêtement, je n’en sais rien. Je n’en sais rien du tout, murmure Damien Moncelle, le regard complètement éteint. Rien de grave j’espère. »

La structure narrative est bien construite et variée, mais le récit est fort tiré en longueur. Les descriptions et flash-backs n’en finissent pas, on s’y perd presque, pour arriver à une fin qui me paraît bâclée et décevante. Je crois pourtant que ce genre de suspense peut bien plaire aux ados.

 

Le +

  • La complexité du personnage de Billie est juste (je m’attendais à une personnalité plus pauvre ou stéréotypée).

 

Le –

  • On mélange parfois le présent et le passé, tellement il y a de flash-backs.
  • Le rythme du récit est régulièrement cassé.
  • L’opposition manichéenne entre les Parisiens et les non Parisiens est un peu rapide.

 

Le coin des profs

  • Le style de l’auteure n’est pas difficile à lire en soi, mais la structure narrative manque de clarté. Je déconseille d’analyser ce récit en classe, sauf si on veut montrer la variété des points de vue.

 

Infos pratiques

  • Gallimard Jeunesse (collection Scripto)
  • 336p.
  • 12,50€
Partager sur vos réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *