Séparations (Martine Rouhart)

Séparations (Martine Rouhart)

Contrairement à ce que le titre du roman, Séparations, peut nous laisser présager, nous n’allons pas plonger dans une série d’histoires douloureuses et plaintives de ruptures. Le récit est divisé en dix tableaux, que l’on pourrait considérer comme des nouvelles, si elles n’étaient pas reliées entre elles par des personnages tantôt secondaires dans tel chapitre, tantôt centraux dans tel autre.

Deux familles présentées en deux générations évoluent ainsi au fil des années et rebondissent avec les moyens qu’elles ont face à l’adversité. Il est difficile de ne pas être indifférent à Liliane, Guillaume, Cécile, Anne, Simon, Jacques, Manon et les autres. On les voit se transformer, ballotés de séparations en nouveaux départs, de certitudes en doutes. On les voit guérir de blessures qu’ils croyaient incurables ou buter sur des idées fixes auxquelles ils accordent parfois une importance qui peut faire sourire.

Lire la suite : https://le-carnet-et-les-instants.net/2016/02/09/rouhart-separations/

Partager sur vos réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.