Un amour de psy (Anne Duvivier)

Un amour de psy (Anne Duvivier)

Angelo est un psy de cinquante-neuf ans à qui son épouse vient d’annoncer qu’elle est amoureuse d’une autre femme de trente-quatre ans. Magnanime, elle souhaite toujours vivre avec son mari moyennant quelques aménagements. Bien qu’ils soient dans un mariage libre, Angelo vit mal cette nouvelle, qui lui fait l’effet d’un séisme.

Devant Hannah, il a fait le type qui comprenait. Il a même été jusqu’à la serrer dans ses bras quand elle s’est mise à pleurnicher à l’idée du mal qu’elle lui causait, lui qui ne méritait pas ça, qui était si gentil. Comment rivaliser avec une femme ? Un mec, il pourrait lui casser la gueule, le convier à un duel, lui faire avaler ses burnes… mais une nana… Il n’a pas de nichons, lui ! Ni tout le reste… juste une malheureuse bite… et encore… une fois sur deux, mademoiselle fait sa difficile, elle renâcle au travail. Il chasse de son esprit les images libidineuses. Depuis hier, fantasmer sur des gouines en chaleur ne le fait plus bander. Du tout. Il est comme Lamartine devant son lac. Calme plat.

Entre les frasques de sa femme, sa mère dépressive et sa fille qui vient de se faire plaquer par son mari avec deux jeunes jumeaux sur les bras, il a de quoi péter les plombs, et c’est sans compter sur ses patients (des femmes, pour la majorité) qui passent leur temps à se plaindre dans leurs consultations (« Quelle comédie, ce métier ! Une bouffonnerie. Lui-même n’est pas fichu d’en trouver un, de sens, à sa putain de vie. Et il est supposé savoir ! Bordel, il est mal embarqué. »).

Pour lire la suite: https://le-carnet-et-les-instants.net/2019/02/16/duvivier-un-amour-de-psy/

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *