Cendres (Anne Duvivier)

Cendres (Anne Duvivier)

Cendres est un court récit qui nous plonge dans les préparatifs d’un voyage de deux sœurs, Violette et Lila, sur l’île d’Ischia au large de Naples, afin de disperser les cendres de leur oncle Robert. Hélène, la fille de ce dernier, accompagnera le duo afin de respecter les volontés mystérieuses du défunt. La raison du choix du lieu est en effet assez énigmatique…

Nous sentons les tensions entre les filles dès leur arrivée à l’aéroport. C’est qu’elles ont chacune un tempérament bien différent et des blessures singulières, mais elles sont également porteuses de l’empreinte de leur histoire familiale mâtinée de zones d’ombre. Au fur et à mesure de leur périple, leurs souvenirs émergent, dévoilant les rivalités, les amertumes et les rêves déçus.

[Violette] rejoint ses compagnes de voyage à l’autre extrémité du pont.

– Madame joue sa cougar ! ironise Lila en désignant l’Allemand resté au bastingage.

Violette n’est pas dupe. La remarque acerbe vise aussi Sven, son amant de dix ans son cadet. L’homme invisible, du fait de ses nombreuses missions à l’étranger. Sa réponse fuse.

– D’autres préfèrent les croûtons rassis.

Jean-Philippe, le mari de la sœur, a presque l’âge qu’aurait leur père. Un vieux qui a fait d’elle une petite bourgeoise, villa quatre façades et golf le week-end. 

Pour lire la suite: https://le-carnet-et-les-instants.net/2021/09/01/duvivier-cendres/

Partager sur vos réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.