Disparition à Isla Mujeres (Maria de los Angeles Prieto Marin)

Disparition à Isla Mujeres (Maria de los Angeles Prieto Marin)

Il y a douze ans, Joyce est partie au Mexique avec son mari Richard et sa fille Lily de deux ans. Un moment d’inattention sur la plage et la petite a disparu. La police mexicaine, le consulat américain et un détective privé se penchent sur cette affaire. Leur conclusion : Lily a été enlevée. Par qui ? On ne sait pas. Après des mois de recherche, la police, les avocats, les détectives et même Richard baissent les bras.

Trois ans après cette tragique disparition, le couple formé par les parents a divorcé. Richard est passé à autre chose, mais pas Joyce. Obsédée par sa fille, elle passe son temps sur tous les réseaux sociaux à la recherche d’un indice qui pourrait l’aider à retrouver Lily, égrenant même les photos des sites pornographiques. Joyce imagine le pire, la quête de sa fille la plonge dans une descente aux enfers jusqu’à l’aliénation. Son combat est celui d’une mère pour son enfant : viscéral.

À force d’aller sur les réseaux sociaux, Joyce a le sentiment de vivre dans un monde virtuel. Pendant douze longues années, elle a ingurgité tant de photos de vacances, de blagues idiotes, de mêmes pensées philosophiques qui allaient et revenaient par vagues. Elle a visionné des milliers de visages sur l’écran. Voyeuse, elle a été témoin de baisers intimes, de caresses sur d’autres corps. Elle a avalé des centaines de gâteaux d’anniversaire, assisté à des milliers de fêtes de mariage. Elle a envié ces tablées heureuses, ces verres à moitié vides, ces bougies à la cire coulante, ces emballages froissés. Combien de fois ne s’est-elle pas dit que cette famille aurait pu être la sienne […]

Pour lire la suite: https://le-carnet-et-les-instants.net/2018/10/29/prieto-marin-disparition-a-isla-mujeres/

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *