El duende (Anne Baudour)

El duende (Anne Baudour)

L’histoire nous emmène dans les terres vastes et arides de l’Andalousie pour nous annoncer le grave accident de voiture d’un couple très connu : Jose et Amaranta Ribera. Jose est le toréro le plus célèbre de sa génération et nous apprenons rapidement son décès lors de l’accident. Quant à Amaranta Ribera, son épouse, elle est dans le coma.

Eduardo Romero est le policier chargé de mener l’enquête sur cet accident. Fasciné par Amaranta, « cette fille magnifique qui le rendait fou », depuis qu’il a posé le regard sur elle il y a quelques années déjà, il est à la fois ravi et intrigué à l’idée de l’approcher à nouveau. Une haine féroce anime en effet leurs deux familles depuis la mort tragique de son oncle et Eduardo n’en connaît pas vraiment les raisons. Il a essayé à plusieurs reprises d’interroger en vain sa grand-mère, Rosa Exposito, emmurée dans son silence depuis plusieurs années, ne daignant parler que dans la langue mystérieuse des gitans et à qui on prête des dons extraordinaires (guérisseuse, clairvoyante, maîtrise du feu). Par souci professionnel et pour lever le voile sur un secret familial, Eduardo se plonge dans cette enquête où il va assembler les pièces du puzzle de l’histoire amoureuse et familiale d’Amaranta. Un constat : sa grand-mère Rosa est associée à toutes les tragédies qui ont touché Pedro Sepulveda, le grand-père d’Amaranta, un des meilleurs éleveurs de toros de lidia d’Espagne.

Lire la suite : https://le-carnet-et-les-instants.net/2016/05/06/baudour-el-duende/

Partager sur vos réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.