Le voyage de Fulmir (Thomas Lavachery)

Le voyage de Fulmir (Thomas Lavachery)

Résumé de l’éditeur

Le nain Fulmir en a fini avec la vie. Après 160 ans d’une existence bien remplie, il entame son dernier voyage, celui qui le mènera au cimetière caché du peuple des nains. Mais en route, c’est plus fort que lui, Fulmir sauve un chien et deux orphelins, il éborgne un chevalier, il fuit une armée de soldats qui cherchent à le capturer. Et voilà que ce dernier voyage se transforme en cure de jouvence…

Mon avis

Dans ce récit, nous suivons les aventures du nain Fulmir qui, à 160 ans, a décidé qu’il avait suffisamment vécu et qu’il était prêt à se préparer à mourir. Fatigué par les épreuves et son vieux corps souffreteux, il pense qu’il est l’heure de se rendre au cimetière caché des nains pour y mourir selon la tradition…

Alors qu’il entreprend son dernier voyage vers le cimetière de ses semblables, il ne peut s’empêcher de venir en aide à un chien blessé et à des orphelins condamnés pour un vol qu’ils n’ont pas commis. Très attentionné, il ne parvient pas à chasser le chien sauvé, qui le suit désormais partout, et à laisser seuls les orphelins qui ont encore beaucoup de choses à apprendre. Le voilà donc toujours décidé à aller au cimetière des nains, mais accompagné d’un chien et de 2 orphelins à qui il en profite pour apprendre les rudiments de la survie en forêt. Il ne rejette pas les 2 enfants car lorsqu’il les a sauvés, il a blessé un soldat qui s’est lancé à leur poursuite. Il préfère donc éloigner le plus possible les orphelins du soldat en colère jusqu’à ce qu’il soit sûr que les enfants soient hors de danger.

Sur son chemin, Fulmir en profite pour sauver une veuve et ses enfants prisonniers des flammes. Le voilà à nouveau suivi d’autres personnes qui n’ont pas envie de le lâcher. La présence de tout ce petit monde à ses côtés l’entrave dans ses mouvements, mais le pousse aussi peu à peu à réfléchir. Et si la vie avait finalement encore des choses à lui apporter ? Et s’il avait encore des aventures à accomplir ? En tout cas, ce qui est certain, c’est que Fulmir a beaucoup à apporter à ses nouveaux amis, qui ont l’air de devenir sa nouvelle famille. Dans une épreuve solitaire, il sera amené à prendre la décision la plus juste pour son avenir…

Dans ce récit, Thomas Lavachery nous entraîne dans une aventure sans répit, qui prend des airs de voyage initiatique lorsque Fulmir commence à transmettre son savoir à ses nouveaux amis. Quand il ne sauve pas quelqu’un, il fuit les soldats ou se bat pour sauver sa vie et celles de ses protégés. Lorsqu’il ne chasse pas ou ne ramasse pas de châtaignes pour nourrir sa petite troupe, il apprend aux enfants à nager, chasser ou se battre ; il leur transmet aussi les connaissances et les savoirs de son peuple.

Un chouette roman qui procure un agréable moment de lecture !

Le +

  • Les illustrations de l’auteur qui ponctuent tout le récit sont très belles, elles nous permettent d’entrer facilement dans son univers. La couverture granuleuse en fait également un bel objet livre.
  • La lecture est rythmée par une action sans temps mort, il n’est pas possible de s’ennuyer.
  • Le récit met en avant un sentiment authentique d’empathie et d’entraide qui rend les personnages attachants.

Le –

  • Le roman est assez chouette, mais un peu trop court à mon goût. J’aurais aimé en savoir plus sur le passé de Fulmir, sur ce qui a fait qu’il est tel qu’il est à 160 ans.
  • Fulmir est un personnage un peu trop « parfait », cela m’aurait paru plus crédible de le voir affublé de quelques défauts.

Le coin des profs

Le roman est très facile à lire et peut procurer un beau moment de lecture à des jeunes ayant soif d’aventures.

Niveau de lecture

Débutant

Genre

Roman d’aventures avec quelques éléments du conte merveilleux

Mots clés

Aventures, combat, fuite, incendie, injustice, mort, orphelins, traditions, vengeance

Vous aimerez ce récit si vous avez aimé…

Le mystérieux cercle Benedict, Trenton Lee Stewart

Infos pratiques

  • À partir de 13 ans
  • L’école des loisirs
  • 200p.
  • 12,50€
Partager sur vos réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *