L’été de mes 13 défis (Morgane Matson)

L’été de mes 13 défis (Morgane Matson)

Résumé de l’éditeur

Sloane est l’amie idéale, celle qui a sorti Emily de sa coquille et a rendu sa vie vraiment intéressante. Mais juste avant ce qui devait être le meilleur été de leur vie, Sloane disparaît. Tout ce qu’elle laisse derrière elle est une to-do list. Sur cette liste, treize tâches imaginées par Sloane. Des choses qu’Emily ne ferait jamais en temps normal. Mais elle est prête à tout, si cela lui permet de retrouver sa meilleure amie. Cueillir des pommes la nuit ? OK, assez facile. Danser jusqu’à l’aube ? Bien sûr. Pourquoi pas ? Embrasser un étranger ? Euh… Se baigner nue ? Attendez… quoi ?

 

Mon avis

Nous avons ici à lire un roman pour la jeunesse simple, émouvant et romantique. C’est l’histoire d’Emily, une jeune lycéenne qui vit dans l’ombre de sa meilleure amie, Sloane, et qui ne peut pratiquement rien faire sans elle. Lorsque Sloane disparaît du jour au lendemain sans laisser d’adresse et qu’Emily reçoit une lettre d’elle contenant une liste de tâches à accomplir, elle n’hésite pas à commencer à les réaliser, persuadée que cela va lui permettre de retrouver la trace de sa meilleure amie.

J’ai beaucoup aimé Emily même si ce n’est pas un personnage très affirmé. Elle est très timide et a l’habitude de se laisser guider par sa meilleure amie. Alors quand celle-ci disparaît, elle est perdue et bouleversée. Petit à petit, son caractère s’affirme et elle devient de plus en plus sûre d’elle. C’est un personnage qui connaît une réelle évolution tout au long du roman. Quant à Sloane, on apprend à la connaître à travers les souvenirs d’Emily. C’est une fille extravertie et sûre d’elle. Elle est un peu tout le contraire de son amie. J’ai vraiment aimé voir l’évolution d’Emily. Elle idéalise beaucoup sa meilleure amie et sans elle, elle n’est plus tout à fait la même personne. Elle vit dans l’ombre de Sloane et elle est d’ailleurs surprise quand les gens connaissent son prénom et ne la voient pas simplement comme la meilleure amie de Sloane. Petit à petit, elle apprend à être elle-même et voit qu’elle peut très bien s’en sortir seule.

L’histoire de la liste n’est pas très originale, mais c’est l’élément central de l’histoire. On aime ou on n’aime pas. Il y a des tâches à réaliser moins drôles que d’autres (comme voler une pomme, bon, passons), mais certaines mènent notre héroïne dans des situations plutôt amusantes pour le lecteur (comme embrasser un inconnu).

Frank est également un personnage important dans l’histoire. C’est un boy scout toujours prêt à aider son prochain qui va accompagner Emily avec sa liste, mais pas seulement. Il va devenir un réel pilier pour la jeune fille et peu à peu, un lien fort va se tisser entre eux. Leur romance va prendre une certaine place dans l’histoire, mais si vous n’êtes pas féru.e.s des histoires d’amour, le livre est quand même intéressant à découvrir car il ne se résume pas qu’à ça.

L’été de mes 13 défis est un roman principalement basé sur l’amitié, une amitié si forte qu’elle peut porter une jeune fille timide et relativement réservée à s’ouvrir au monde qui l’entoure. Ses treize défis vont lui permettre de s’ouvrir aux autres et s’aventurer seule là où elle n’aurait jamais osé aller.

« Je ne crois pas qu’on ait besoin d’accomplir quelque chose d’énorme pour être courageux. C’est souvent les petites actions qui sont les plus difficiles… »

 

Le +

  • J’ai aimé le personnage d’Emily, sa discrétion, ses maladresses, ses difficultés pour entamer une discussion avec d’autres personnes. Je pense que beaucoup de jeunes lecteurs vont se retrouver en elle.
  • L’histoire d’amour entre Emily et Frank se tisse lentement, c’est assez crédible et assez touchant.
  • L’histoire est fraîche et plaisante. C’est un roman qui fait du bien.

 

Le –

  • La disparition de Sloane sans explication est un peu dérangeante, mais on comprend mieux à la fin la raison de son comportement.
  • Découvrir la dépendance d’Emily vis-à-vis de Sloane était un peu interpellante, mais je crois que beaucoup de jeunes se retrouveront dans ce type de relation de dépendance amicale et/ou amoureuse.
  • Le roman n’est pas de la grande littérature en ce qui concerne le style, mais il est bien écrit.

 

Le coin des profs

C’est un roman très facile à lire, il se lit assez vite et ravira les petits cœurs tendres et romantiques.

 

Mots clés

Amitié, défis, été, histoire d’amour, identité, rupture amicale

 

Vous aimerez ce récit si vous avez aimé…

Nos étoiles contraires, John Green

 

Infos pratiques

  • À partir de 14 ans
  • Milan
  • 16,90€
Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *