Mad (Michaël Lambert)

Mad (Michaël Lambert)

Lorsque Madeleine, surnommée Mad, obtient ce qu’elle a toujours voulu, à savoir vendre une cinquantaine de ses toiles lors d’un vernissage, elle suffoque et décide de sortir de cette galerie de paysages gris. Une décision s’impose à elle : prendre un nouveau départ à 53 ans. Sans plus attendre, elle rompt avec son agent et achète une maison à la campagne.

« Peu importe la petite taille d’une maison, la vétusté de ses fenêtres, de ses portes, Mad l’a choisie parce qu’elle a quatre murs pour la contenir, la soustraire au monde, parce qu’elle est à l’écart, à l’abri des regards, invisible depuis la route qui quitte un minuscule village de province […]. Dès le départ de l’agent immobilier […], elle s’est empressée d’enlever le panneau « à vendre ». Que plus rien ne signale la présence. Pour protéger sa retraite. »

Lire la suite : https://le-carnet-et-les-instants.net/2016/07/08/lambert-mad/

Partager sur vos réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.