Romy et Julius (Marine Carteron et Coline Pierré)

Romy et Julius (Marine Carteron et Coline Pierré)

Résumé de l’éditeur

Elle s’appelle Romy et c’est la fille du boucher. Il s’appelle Julius et il est végétarien. Dans leur village divisé entre habitants historiques et néo-ruraux, la tension est à son comble. Et si tout semble opposer ces jeunes gens, l’amour du théâtre (et l’amour tout court) va les réunir. Marine Carteron et Coline Pierré revisitent avec humour et intelligence l’un des couples les plus emblématiques de la littérature : Roméo et Juliette.

Mon avis

Ce récit nous donne à lire la rencontre de 2 personnages qui ne devaient pas se rencontrer, mais le hasard en a décidé autrement. D’un côté, Romy est la fille du patron de la boucherie Vialeton. Son père aimerait qu’elle travaille plus tard dans le commerce familial, comme son grand frère Greg, mais la jeune fille n’a qu’une envie : devenir comédienne et quitter son village, au moins le temps de voir ce qu’il y a ailleurs. De son côté, Julius est végétarien, avec deux parents végans. Sa petite sœur Allie est elle aussi abonnée au menu anti-viande et a une fâcheuse tendance à zozoter, ce qui crée quelques scènes cocasses à lire. Ça ne fait pas si longtemps que la famille a quitté la ville pour venir s’installer dans ce petit village de France. Julius est un jeune homme assez timide qui s’entraîne seul aux claquettes dans sa chambre.

Romy et Julius ne sont pas dans la même école et vont se rencontrer à un cours de théâtre où ils vont être amenés à jouer le rôle de Roméo et Juliette. Vous l’aurez compris, il s’agit ici d’une mise en abîme car les 2 héros vont vivre une histoire similaire à celle des amants de Vérone, tout en jouant le rôle de ces personnages célèbres. L’histoire se déroule sur un arrière-plan qui oppose les natifs du village assez attachés aux traditions et les émigrés de la ville qui prônent davantage des idées militantes, notamment concernant la protection des animaux.

À la base, quand j’ai lu le résumé sur la 4e de couverture, je n’étais pas très emballée car j’avais peur de lire une histoire stéréotypée sur les carnivores et les végés à travers une histoire d’amour maudite, mais il n’en est rien. J’ai beaucoup aimé cette histoire car les autrices ont pris le parti de ne pas séparer à tout bout de champ les 2 amoureux malgré leurs différences, mais de les plonger dans un magma de difficultés où ils vont constamment essayer de rester ensemble.

« Il sont tombés d’accord sur le fait qu’ils n’étaient pas d’accord, et ont décidé de vivre avec ça, de se concentrer sur ce qui les rapprochait plutôt que sur leurs divergences. »

Ce qui était intéressant aussi, c’est l’inversion des rôles : Romy – Roméo et Julius – Juliette sont inscrits dans un conflit moderne sur fond de réchauffement climatique. Les autrices ont adapté les différentes péripéties de l’histoire de Shakespeare pour les faire coller à cette histoire actuelle, en les séparant en 5 actes entrecoupés par les chœurs du village (le procédé fonctionne très bien).

Un tel pari était risqué car on aurait pu facilement basculer dans les clichés un peu risibles, mais on ne peut que constater que cette histoire fonctionne très bien grâce aux talents conjugués de Marine Carteron et Coline Pierré qui nous offrent un roman très réussi, très beau et très actuel, avec une petite pointe de fantaisie (juste ce qu’il faut !). C’est clairement une belle adaptation fidèle et passionnée, jusque dans le découpage du récit en actes.

Un autre élément intéressant dans la structure est que les autrices alternent le point de vue des personnages : grâce à cela, chaque position des protagonistes est envisagée sans jugement et c’est d’autant plus intéressant pour aider le lecteur à comprendre les enjeux de l’histoire pour chacun. Le final tend à rappeler qu’il est bon de savoir dialoguer quel que soit son camp et qu’il vaut mieux se concentrer sur ce qui nous unit plutôt que sur ce qui divise. C’est parfois plus compliqué dans la vie réelle, mais qu’est-ce que ça fait du bien !

« Ce cliché doit être récent, car c’est la première fois que je le vois. Sur celui-ci, les yeux de Romy brillent autant que le jour de ses 9 ans, mais ses nattes ont disparu et son sourire ne s’adresse pas à moi. Il est dirigé vers le garçon qui a collé sa tête contre la sienne et tire la langue à l’objectif. Julius.

Le sourire rempli d’espoir et d’amour que lui lance ma fille me terrifie.

Je replace la photo là où je l’ai prise et m’assois sur le lit en soupirant.

D’un seul coup, je me sens vieux. Vieux et fatigué. Julius a l’air gentil, mais je sais à quel point l’amour peut faire souffrir, et il ne se passe pas un jour sans que je me dise qu’il faudrait que je parle à Romy, que je lui dise de se méfier, de faire attention… mais je n’y arrive pas. Pour la première fois depuis qu’elle nous a quittés, j’aimerais presque que Valérie soit là. Romy n’avait que 6 ans quand leur mère est partie et, à part Céline, ma petite fille n’a vécu qu’avec des hommes. Je sais qu’elle est solide et capable de se défendre ; je sais qu’elle a la tête sur les épaules et qu’elle n’est pas du genre à faire n’importe quoi. Mais tout de même. L’amour change les gens. Avec ce que m’a fait Valérie, je suis bien placé pour le savoir. »

Le +

  • J’ai beaucoup aimé ce roman polyphonique très sensible.
  • J’ai bien aimé 2 personnages secondaires : Quinoa, la poule-qui-se-prend-pour-un-chat, et Allie, la petite sœur zozotante qui n’aime pas quand son frère fait des bisous à une autre fille.

Le –

Je n’en vois pas. C’est rare !

Le coin des profs

Le roman offre avant tout un bon moment de lecture et il peut être un prétexte pour aborder la pièce de Shakespeare, mais aussi la question du réchauffement climatique.

Niveau de lecture

Intermédiaire

Genre

Récit réaliste

Mots clés

Alimentation carnivore >< végétarienne, amour, combat, famille, militantisme, modernité, premiers émois, théâtre, traditions

Vous aimerez ce récit si vous avez aimé…

Star-crossed lovers, Mikaël Ollivier

Infos pratiques

  • À partir de 15 ans
  • Rouergue
  • 380p.
  • 15,50€
Partager sur vos réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.