Si loin de l’arbre (Robin Benway)

Si loin de l’arbre (Robin Benway)

Résumé de l’éditeur

Grace, 16 ans, a passé une année difficile au lycée. Elle est tombée enceinte, a donné naissance à sa fille le jour du bal de promo et l’a faite adopter. Elle-même adoptée, elle décide de retrouver sa mère biologique. Mais ce qu’elle va trouver, ce sont un frère et une sœur, avec chacun ses secrets et son histoire.

Ces trois adolescents dont les vies se retrouvent entremêlées tissent un portrait remarquable de la famille sous toutes ses formes, qui va bien au-delà des liens du sang.

Mon avis

J’ai eu un véritable coup de cœur pour ce petit bijou empli de justesse et de sensibilité ! Je vous explique…

Les héros sont trois adolescents issus d’une même famille qui ont été séparés à la naissance (ils ont une même mère, mais chacun un père différent). Des années après, ils vont se retrouver, apprendre à se connaître et bâtir des liens entre eux grâce à la sœur aînée, Grace. Cette dernière est tombée enceinte d’une petite fille, qu’elle a prénommée Pêche en raison de la taille qu’elle faisait lorsqu’elle a appris la nouvelle. Ne pouvant la garder, elle s’est résolue à la faire adopter par une famille aimante. Grace est une jeune femme réfléchie et posée, elle ne regrette pas son choix, même si ne plus avoir sa fille dans son ventre crée un vide immense dans sa vie. Ayant été elle-même abandonnée par sa mère biologique, elle a besoin de la retrouver pour comprendre son geste, car après tout, si elle a été placée, c’était peut-être un geste d’amour, comme celui qu’elle vient d’accomplir ? Elle a besoin de le savoir…

C’est à ce moment que Grace apprend qu’elle a une sœur cadette, Maya, une jeune fille rebelle et impulsive qui a la chance d’avoir des parents adoptifs ayant accepté son homosexualité et sa relation amoureuse avec Claire. Par contre, ils décident de divorcer, ce qui crée pas mal de tensions. À cela on ajouter les conflits permanents entre Maya et sa demi-sœur cadette, Lauren. Elles sont très différentes et jalouses l’une de l’autre. Le climat familial est très tendu de ce côté-là.

Lorsque Grace et Maya se rencontrent, elles ont besoin d’un peu de temps pour s’apprivoiser car elles sont très différentes. Grace apprend à sa sœur qu’elles ont aussi un frère, Joaquin. Depuis tout petit, il subit sa couleur de peau bronzée, qui le fait ressembler à un Mexicain. À cause de cette particularité, aucune famille n’a jamais souhaité l’adopter. En réalité, il a failli être adopté il y a quelque temps par une chouette famille, mais un drame inopiné a tout bouleversé. Joaquin est maintenant dans une nouvelle famille avec qui il a trouvé son équilibre. Mark et Linda lui proposent de l’adopter, mais c’est la panique : ses vieux démons remontent, il est persuadé qu’il va encore être abandonné…

Les 3 frère et sœurs vont se rencontrer et apprendre à se connaître en taisant leurs propres problèmes et en faisant comme si tout allait bien. Chacun croit que les autres sont heureux, sauf lui/ elle. Heureusement, ils vont peu à peu laisser tomber leurs protections et livrer leurs blessures. Malgré leur caractère bien différent, ils créent un lien fort, ils vont s’écouter, s’entraider, s’aimer tels qu’ils ont, même si ça fait parfois des étincelles. Ils restent soudés et avancent maintenant ensemble dans la vie, en tenant compte des problèmes de chacun. Même séparés depuis tant d’années, les liens du sang deviennent très forts et ça fait plaisir à lire.

« Tu fais chier Joaquin ! hurla soudain Maya, les poings sur les hanches. (Tous les deux se tournèrent vers elle.) C’est justement ça, une famille ! Tu auras beau t’enfuir n’importe où, tu seras toujours dans nos vies et nous, dans la tienne. »

Chaque chapitre donne la parole à un personnage différent, à tel point que l’on ne s’attache pas plus à l’un qu’à l’autre. Le rythme est ainsi rapide, sans temps mort, et c’est notamment une des raisons qui fait la réussite de cette histoire.

Vous l’aurez compris, Si loin de l’arbre aborde de nombreuses thématiques, qui se rejoignent toutes : l’adoption, l’abandon, la recherche d’identité, la peur du rejet… Tous les personnages m’ont émue, en particulier Joaquin et sa triste histoire. Ce jeune homme garde en lui un trop-plein d’émotions et de sentiments ambivalents d’une grande justesse. Il a vécu des événements qui font qu’il nourrit maintenant une certaine crainte à l’égard d’autrui et ça le rend encore plus attachant. Ses deux sœurs, compréhensives, vont l’aider à s’accepter tel qu’il est et à aller de l’avant sans plus se retourner.

Le récit propose une lecture émouvante. On s’attache très vite aux personnages, les histoires de chacun d’entre eux sont touchantes et on ne peut que se mettre à la place des différents protagonistes, à se demander ce qu’on aurait pu ressentir à leur place. C’est un roman puissant et touchant sur la famille et les liens du sang, qui tisse un portrait remarquable de la famille sous toutes ses formes. Ce roman est empli d’empathie, de tendresse et d’humour, on ne peut que l’aimer !

Si loin de l’arbre fait partie de la sélection pour le prix Farniente 2021. Affaire à suivre!

Le +

  • Les trois héros sont vraiment très attachants avec leur caractère bien différent et leurs blessures qui ne peuvent laisser indifférent.
  • J’ai adoré ce portrait très actuel de la famille recomposée : rien n’est parfait, mais quand il y a de l’amour et du respect, c’est tellement beau et fort.

Le –

Je n’en vois pas. C’est rare !

Le coin des profs

Le roman ne présente pas de difficulté de lecture et sera une belle porte d’entrée pour aborder tout ce qui a trait à l’adoption et la famille. Les lecteurs amateurs d’émotions seront ravis par cette lecture !

Niveau de lecture

Débutant

Genre

Récit réaliste

Mots clés

Abandon, acceptation de soi, adoption, amour, amitié, famille, grossesse, liens de sang, quête d’identité

Vous aimerez ce récit si vous avez aimé…

Dysfonctionnelle, Axl Cendres

Infos pratiques

  • À partir de 14 ans
  • Nathan
  • 366p.
  • 16,95€
Partager sur vos réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *