Jörg Oeuil (Brigitte Guilbau)

Jörg Oeuil (Brigitte Guilbau)

Jörg Oeuil vient de mourir et débarque nu avec des ailes sur la terre. Tout ce qu’il sait, c’est qu’il ne se souvient pas de sa vie et de sa mort, que personne ne le voit et qu’il n’arrive pas à voler. Il assiste avec une certaine désolation mâtinée de solitude à l’évolution du monde : explosion démographique, guerres, armes de destruction massive, prise de pouvoir de la finance…

Le temps s’écoule indifféremment pour lui jusqu’au jour où un SDF l’interpelle avec une certaine brusquerie. Surpris, notre héros se laisse molester pour comprendre ce qu’il se passe, il découvre alors que le mendiant vient de mourir et que cet élément commun entre eux explique probablement qu’ils peuvent se voir. Même si la franchise vulgaire de cet inconnu irrite quelque peu Jörg Oeuil, celui-ci décide de passer du temps avec ce nouveau compagnon, prénommé Jules. Il comprend rapidement que derrière son attitude blasée, Jules cache des blessures profondes. Jörg Oeuil respecte ses silences et attend que l’ancien SDF soit prêt à parler de son passé.

Un lien se crée entre eux car ils se posent des questions un brin existentialistes, prennent un plaisir dissimulé à se chamailler, mais ils se demandent aussi ce qu’ils font là. Ils pensent qu’ils ont un point commun à découvrir, cherchent à faire resurgir la mémoire de Jörg Oeuil et lorsque celle-ci revient à la surface, ils découvrent, penauds, l’orgueil et la lâcheté qu’ils ont en commun.

Pour lire la suite: https://le-carnet-et-les-instants.net/2019/04/02/guilbau-jorg-oeuil/

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *