Qui ment ? (Karen M. McManus)

Qui ment ? (Karen M. McManus)

Résumé de l’éditeur

Dans un lycée américain, cinq adolescents sont collés : Bronwyn (l’élève parfaite), Addy (la fille populaire), Nate (le délinquant), Cooper (la star du baseball) et Simon (le gossip boy du lycée). Mais Simon ne ressortira jamais vivant de cette heure de colle… Et les enquêteurs en sont vite sûrs, sa mort n’est pas accidentelle. Dès lors qu’un article écrit par Simon contenant des révélations sur chacun d’eux est découvert, Bronwyn, Addy, Nate et Cooper deviennent les principaux suspects du meurtre. Ce qui est sûr, c’est qu’ils ont tous quelque chose à cacher…

Mon avis

Dans un lycée huppé des États-Unis, Bronwyn, Addy, Nate, Cooper et Simon sont cinq adolescents qui ne se côtoient pas, mais ils vont être tous les cinq collés pour avoir soi-disant gardé leur téléphone en cours (quelqu’un leur a fait une mauvaise blague, mais ils ne savent pas qui c’est). Durant les heures de colle, le professeur surveillant doit s’absenter quelques instants pour régler un problème dans la cour de l’école et Simon décède en classe suite à une grave crise d’allergie. Les résultats toxicologiques révèlent que Simon a ingéré de l’huile d’arachide, à laquelle il est allergique. La mort n’est donc pas accidentelle, les 4 adolescents présents lors de l’accident sont alors suspectés. Or, chacun clame son innocence. La fameuse question qui va traverser tout le récit est donc : qui ment ?

On comprend assez rapidement qu’aucun des 4 ados n’est pas de taille à tuer un de ses camarades, alors qu’ils ont chacun une bonne raison de lui en vouloir à mort. Simon publiait en effet régulièrement les secrets cachés des élèves de son lycée sur internet et était de plus en plus haï. Le suspense est donc présent assez vite, surtout que le décès de Simon apparaît au début du récit, comme dans une série télé un peu bas de gamme pour ados.

Ce qui est tout de même intéressant dans cette histoire, ce sont les 4 personnages sur qui les projecteurs sont braqués : ils ont chacun leur personnalité propre et cachent de nombreux secrets. Chacun des personnages part pourtant de clichés très répandus : on a Bronwyn, la première de la classe un peu snob ; Addy, la nunuche populaire ; Nate, le beau gosse délinquant et mystérieux ; et Cooper, le sportif. Fort heureusement, l’auteure ne s’arrête pas là et nous révèle des personnalités plus profondes que ça. Soudés par les soupçons qui planent sur eux, Bronwyn, Addy, Nate et Cooper vont apprendre à se connaître et enfin sortir de leur zone de confort pour mieux se révéler et enfin être soi. J’ai beaucoup aimé voir les fragilités des héros et la façon dont chacun vivait avec elles. C’était intéressant aussi de voir se tisser entre eux un lien qui n’aurait pas existé sans la pression des policiers et des médias. Plus on avance dans l’histoire et plus ils prennent de la densité. On les voit changer, mûrir, s’affirmer, se détacher de leur image et des préjugés qui leur collent à la peau pour devenir eux-mêmes, pour exprimer leur propre vérité et prouver leur innocence.

« Qui ment ? » est un roman sympathique qui peut surprendre le lecteur. Ça n’est pas LE roman à ne pas rater, il ne révèle rien de très original, mais c’est un bon petit roman policier qui change les idées.

Le +

– Le roman est assez facile et rapide à lire. C’est une lecture distrayante.

– Le suspense est présent du début à la fin.

Le –

– On change très souvent de narrateur, passant du point de vue de Cooper à celui de Bronwyn, de Nate et de Cooper. J’ai parfois été un peu perdue, il m’a fallu lire une cinquantaine de pages pour identifier qui est qui par rapport à qui.

– Les personnages au début sont assez clichés, on est dans une ambiance gossip qui m’a moins attirée.

Le coin des profs

À part pour proposer une lecture facile sur un sujet distrayant, il n’y a pas grand-chose à exploiter en classe avec ce roman, sauf peut-être qu’il faut aller au-delà des apparences, mais il y a des romans qui s’y prêtent mieux pour ça, je pense.

Mots clés

Amitié, amour, enquête policière, meurtre, mensonge, revanche

Vous aimerez ce récit si vous avez aimé…

Le mur des apparences, Gwladys Constant

Infos pratiques

– À partir de 13 ans

– Nathan

– 458p.

– 17,95€

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *