Souffler sur la blessure (Françoise Duesberg)

Souffler sur la blessure (Françoise Duesberg)

Souffler sur la blessure est un roman qui aborde la problématique de l’immigration vers l’Europe et des réfugiés. Encore, me direz-vous. Oui, encore. Mais il est nécessaire d’en parler. L’auteure a pris le parti de relater son histoire en donnant la voix essentiellement à deux personnages : Pauline et Gabriel.

Pauline, seize ans, habite à Menton sur la Côte d’Azur. Elle vit une adolescence ponctuée par l’école, sa passion pour l’escalade, un régime draconien et la guerre qu’elle a décidé de mener contre sa mère, premièrement parce que c’est sa mère (un excellent prétexte pour claquer les portes et la contredire continuellement), deuxièmement parce qu’elle a un nouveau Jules qui remplace un peu trop vite son père décédé, devenu un sujet presque tabou.

Parallèlement, nous découvrons Gabriel, vingt ans, qui a fui la dictature de son pays d’origine, l’Érythrée, avec son petit frère de sept ans, Yared. Leurs parents ont été fusillés car ils ne croyaient en aucun dieu. Gabriel a décidé de fuir avec Yared pour aller rejoindre des cousins en Allemagne et poursuivre ses études de médecine. C’est la deuxième fois qu’il effectue ce voyage périlleux (il a été à chaque fois refoulé en Italie), il n’a plus de nouvelles de ses sœurs et son petit frère est blessé.

Pour lire la suite: https://le-carnet-et-les-instants.net/2019/08/15/duesberg-souffler-sur-la-blessure/

Partager sur vos réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *